Dieppe, le 9 décembre 2021 - Voici quelques faits saillants de la 94e assemblée ordinaire du Conseil d’éducation (CED) du District scolaire francophone Sud (DSFS) tenue le mercredi 8 décembre 2021.

Priorités en infrastructures annoncées par le gouvernement du Nouveau-Brunswick
Dans un communiqué publié le 8 décembre 2021, le CED a déploré le fait que plusieurs projets d’immobilisations essentiels au DSFS sont encore une fois remis à plus tard ou carrément écartés de la liste de priorités du gouvernement provincial, particulièrement dans les régions où les francophones sont minoritaires.

À Saint-Jean, la demande de construction d’une nouvelle école n’a pas été retenue par le GNB tout comme l’agrandissement de l'école Carrefour Beausoleil, de Miramichi, menaçant ainsi la fidélisation des élèves dans le secteur éducatif francophone et la vitalité de la francophonie dans ces communautés anglo-dominantes. Pourtant, ces projets, comme d’autres, avaient été identifiés comme des priorités au DSFS. 

Le CED a aussi exprimé son inquiétude par rapport (1) à la réduction significative des investissements en immobilisations, (2) au fait que les particularités du DSFS ne sont pas considérées dans l’analyse des besoins en infrastructures et (3) à l’atteinte à l’article 23 de la Charte des droits et libertés qui prévoit l’équivalence dans l’offre des services éducatifs aux deux groupes linguistiques.

Réforme de la gouvernance scolaire
Alors que le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance (MEDPE), Dominic Cardy, a annoncé, le mercredi 8 décembre 2021, son projet de réforme de la gouvernance scolaire, le Conseil d’éducation a soulevé plusieurs questions et préoccupations, dans un deuxième communiqué publié le même jour.

Pour le CED, le système d’éducation a plus que jamais besoin de stabilité, alors qu’il se remet à peine d’une grève du personnel scolaire et vit les soubresauts d’une pandémie qui persiste et qui affecte lourdement le milieu scolaire. Selon les membres, le temps n’est pas opportun pour lancer une réforme en éducation. De plus, la réforme proposée reprend les mêmes principes directeurs qui guident déjà les actions du CED, notamment en matière (1) d’engagement des élèves, des parents et de la communauté et (2) de transparence, de rigueur et de processus démocratique.

Si cette réforme s’avère nécessaire, le CED souhaite être impliqué dans l’élaboration et le déploiement de celle-ci et demande un échéancier réaliste afin d’assurer une transition vers la nouvelle structure à la fois fluide et stratégique. 

Résultats aux évaluations provinciales en littératie
Michel LeBlanc, directeur de la mesure et de l’évaluation au MEDPE, a fait une présentation sur les évaluations en littératie et sur les facteurs qui ont influencé les résultats. Les données recueillies permettent au Ministère, mais aussi aux districts scolaires et aux écoles, de mieux guider leurs actions afin de favoriser l’apprentissage des élèves.

Parmi les facteurs déterminants, surtout en période de pandémie, monsieur LeBlanc a mentionné la langue parlée à la maison, l’accès aux livres à la maison et l’appréciation de la lecture comme loisir. Les élèves qui parlent français à la maison et qui lisent régulièrement des livres français ont connu des résultats significativement plus élevés aux évaluations en lecture, comparativement aux autres élèves qui ne sont pas dans cette situation. Sa présentation, qui a permis de tirer des conclusions intéressantes, portait sur les évaluations de novembre 2020 administrées aux élèves de la 3e année.

Pénurie de personnel scolaire : Mise à jour
Le district scolaire est aux prises avec une pénurie de main d’œuvre qui se fait particulièrement sentir pendant la 4e vague de la pandémie. De plus, la politique en matière de vaccination a forcé des congés sans solde au sein du personnel. La directrice générale a donc brossé un portrait de la situation qui a surtout touché le secteur du transport scolaire, mais qui se redresse graduellement, grâce aux efforts du personnel mobilisé pour relever ces défis.

Date de la prochaine réunion
La prochaine réunion ordinaire du Conseil d’éducation aura lieu le mercredi 12 janvier 2022, à 18 h 30. Les détails entourant cette rencontre seront publiés sous l’onglet Conseil d’éducation, dans le site Web du district, de même que les ordres du jour, procès-verbaux et documents publics des réunions.

Source :
Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
Ghislaine.arsenault@nbed.nb.ca

Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Courriel

DSF-SInfo@nbed.nb.ca

(Pour le transport
scolaire, c’est par ici)

Vous avez des questions?