Dieppe, le 18 mars 2022 - Voici quelques faits saillants de la 97e assemblée ordinaire du Conseil d’éducation (CED) du District scolaire francophone Sud (DSFS) tenue le mercredi 16 mars 2022. Dans son message d’ouverture, le président Michel Côté a d’abord salué madame Isabelle LeGoff, qui assistait à sa première réunion ordinaire du CED à titre de nouvelle représentante du sous-district 2 (écoles Mgr-Marcel-François-Richard et Soleil Levant).

Comité pour une éducation à la sexualité inclusive
Mesdames France Breault, travailleuse sociale au milieu propice à l’apprentissage et au mieux-être au DSFS, et Lyne-Chantal Boudreau, professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton, ont fait une présentation sur le Comité pour une éducation à la sexualité positive et inclusive. Né en septembre 2020, ce comité cherche à briser les tabous entourant la sexualité chez les jeunes et à promouvoir une culture de consentement et de relations saines, en offrant des ressources et des occasions d’apprentissage, de discussion et de sensibilisation.

Cette initiative s’appuie sur un processus de collaboration entre des personnes intervenantes provenant de divers milieux (scolaire, communautaire et postsecondaire), dans un esprit d’ouverture à la diversité et d’inclusion.  Elle s’aligne avec deux des grandes orientations du cadre stratégique du DSFS, soit la santé mentale positive et la construction identitaire et la diversité.

Petite enfance
Madame Annick Gaudet, directrice des services à la petite enfance, a présenté le plan d’action 2021-2023 dans le cadre de l’Accord Canada-Nouveau-Brunswick sur l’apprentissage et la garde des jeunes enfants.  

Ce programme vise à réduire les frais quotidiens à 10 $ par jour par enfant d’ici 2026. Précisons qu’il s’agira de frais moyens qui viseront particulièrement les familles à faible et à moyen revenu. En décembre 2022, les frais quotidiens moyens des parents seront réduits de 50 %. Plus de 11 000 familles du Nouveau-Brunswick profiteront d'une réduction d’environ 3000 $ par année de leurs frais pour leurs services de garderie éducatifs.

Ce programme prévoit également des subventions pour le recrutement et la rétention du personnel du secteur de la petite enfance et la mise en œuvre d’une politique provinciale d’inclusion en petite enfance. De plus, de nouveaux espaces seront créés (3 400 nouvelles places seront créées, dont 500 d’ici deux ans.  De ce nombre, 2 400 places seront établies dans des centres de la petite enfance à but non lucratif et dans des garderies en milieu familial. Les 1 000 autres nouvelles places seront intégrées dans les garderies à but lucratif qui ont obtenu une désignation de centre de la petite enfance).

Gouvernance scolaire
Les discussions entourant la gouvernance scolaire se sont poursuivies. Rappelons que le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance (MEDPE), monsieur Dominic Cardy, a annoncé un projet de réforme de la gouvernance scolaire en décembre dernier. Au cours des dernières semaines, des membres du CED ont assisté à des réunions des comités parentaux d’appui aux écoles (CPAÉ) où il en a été question.

Lors de la réunion, le CED a convenu d’appuyer une éventuelle demande de moratoire auprès du MEDPE, de la part des trois conseils d’éducation francophones de la province, portant sur la réforme proposée de la gouvernance scolaire.

Nouveau complexe scolaire de Moncton

Option de zonage privilégiée
Dans le cadre d’une réunion publique virtuelle, tenue le 8 février 2022, trois options de zonage ont été présentées aux parents de Moncton, en vue de l’ouverture du nouveau complexe scolaire, en 2023. Les parents et les membres de la communauté scolaire de Moncton ont ensuite été invités à soumettre leurs préférences et commentaires par rapport aux options mises de l’avant. À la suite d’un examen judicieux de la rétroaction reçue, effectué par le comité des installations scolaires, le Conseil a choisi l’option 3. Il est possible de voir, dans ce document, les délimitations de cette nouvelle zone scolaire qui sera desservie par le nouveau complexe scolaire.

Comité de dénomination de la nouvelle école M-5
Par ailleurs, le CED a procédé à la mise sur pied du comité de dénomination de la nouvelle école M-5.  Selon la politique 409 du MEDPE, point 6.3.3 Choix du nom des écoles publiques « le CED est responsable d’établir un comité de dénomination avant que le nom d’une école soit choisi ». Le comité sera composé d’un membre du CED, d’une personne représentante de la collectivité, d’une autre du District scolaire, nommée par la direction générale, et d’une autre du MEDPE.  Madame Monique Mazerolle, du sous-district 8, représentera le CED au sein de ce comité.

Tableau de bord équilibré
La directrice générale et des membres de l’équipe de gestion du DSFS ont présenté les résultats du premier trimestre de l’année scolaire 2021-2022 inscrits au Tableau de bord équilibré (TBÉ). Le TBÉ est le Plan éducatif du DSFS, découlant de la Politique de finalités du CED. Alors que la pandémie a un impact mesurable sur les apprentissages, la directrice générale, madame Monique Boudreau, a comparé le parcours scolaire à un marathon, un parcours de longue haleine. Selon elle, il ne faut pas s’attarder aux résultats ponctuels, mais plutôt jeter un regard plus large, sur les progrès à plus long terme.

Évaluations provinciales en littératie et numératie
Monsieur Michel LeBlanc, directeur de la mesure et de l’évaluation au MEDPE, a présenté la nouvelle approche en évaluation des apprentissages en littératie et numératie qui souhaite davantage mesurer le développement des compétences. Les nouvelles évaluations remplaceront les examens provinciaux de français et de mathématiques au secondaire. Encore à ses débuts, cette approche permettra un meilleur alignement entre les visées éducatives et l’évaluation des apprentissages.

Date de la prochaine réunion
La prochaine réunion ordinaire du Conseil d’éducation aura lieu le mercredi 13 avril 2022, à 18 h 30. Les détails entourant cette rencontre seront publiés sous l’onglet Conseil d’éducation, dans le site Web du district, de même que les ordres du jour, procès-verbaux et documents publics des réunions.

Source :
Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
Ghislaine.arsenault@nbed.nb.ca

 

Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Courriel

DSF-SInfo@nbed.nb.ca

(Pour le transport
scolaire, c’est par ici)

Vous avez des questions?