Dieppe, le 16 juin 2021 – Le Comité pour une éducation à la sexualité positive et inclusive du District scolaire francophone Sud (DSFS), né en septembre 2020 afin de briser les tabous autour de la sexualité chez les jeunes et de promouvoir une culture de consentement et de relations saines, dresse un bilan positif de sa première année de sensibilisation. 

« Lorsque d’anciens élèves du DSFS nous ont exprimés leurs besoins d’entamer des discussions positives et inclusives autour de la sexualité, des initiatives et d’éventuels projets de collaboration à ce sujet étaient déjà en pourparlers. Nous avons donc sauté sur l’occasion », explique madame France Breault, travailleuse sociale en milieu propice à l’apprentissage et au mieux-être au DSFS et membre du Comité pour une éducation à la sexualité positive et inclusive du DSFS.

« Une attention particulière et réfléchie a été apportée au choix du nom de ce Comité par toutes les personnes membres. Il était très important que ce dernier reflète l’ouverture, le respect et l’inclusion afin que la sexualité soit perçue de façon positive et naturelle dans le développement de l’élève, et ce, de la part de toutes et de tous », souligne madame Lyne Chantal Boudreau, Ph.D., professeure et chercheure à la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université de Moncton et membre du comité. 

Les premiers efforts du Comité ont été concentrés sur la prise de conscience et sur l’analyse des besoins entourant la thématique. La communauté scolaire du DSFS a aussi été approchée afin d’encourager la prise de parole sur des sujets actuels entourant la sexualité.

« L’objectif du Comité pour cette première année était d’initier les discussions. Nous avons été impressionnés par le niveau d’engagement, tant du côté du personnel scolaire que des élèves », précise madame France Breault. 

« Cette initiative s’appuie sur un processus de collaboration entre des personnes intervenantes provenant de divers milieux (scolaire, communautaire et postsecondaire), dans un esprit d’ouverture à la diversité et d’inclusion. Cette diversité a permis d’enrichir les échanges afin que chaque élève puisse prendre des décisions éclairées dans un milieu scolaire où il sera possible de répondre à ses besoins selon son développement personnel, psychologique et social », ajoute madame Lyne Chantal Boudreau. 

Le Comité pour une éducation à la sexualité positive et inclusive souhaite laisser plus de place à la voix des élèves et voir la formation de comités « par et pour les jeunes » dans les écoles du DSFS dès la prochaine année scolaire.

Les membres du Comité pour une éducation à la sexualité positive et inclusive du DSFS sont : Lyne Chantal Boudreau, France Breault, Yves Doucet, Bianca Oliveira, Alexia Heroux, Mia Bishop, Monique Boudreau, Nathalie Kerry, Marie-Michelle Haché, Jean-Roch Savoie et Angèle Losier. 

Source : 
Tennessee Berdat
Agente de communication 
District scolaire francophone Sud 
Tennessee.Berdat@nbed.nb.ca


Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Vous avez des questions?