Dieppe, le 14 mai 2020 – Le secteur des services à la petite enfance du District scolaire francophone Sud (DSFS) a conclu une entente avec l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) qui financera un important projet de formation et de renforcement des capacités des éducatrices et éducateurs de la petite enfance, notamment en matière de francisation et de construction identitaire.

Ce projet s’inscrit dans le cadre d’une initiative pancanadienne du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : investir dans notre avenir et est financé par le biais d’Emploi et développement social Canada (EDSC). Selon l’ACUFC, il y a un urgent besoin d’agir dans le secteur de la petite enfance où la pénurie de main-d’œuvre se fait particulièrement sentir chez les francophones en milieu minoritaire.

« En offrant une formation de qualité et du perfectionnement professionnel aux éducatrices et éducateurs de la petite enfance, nous contribuons à l’épanouissement des enfants, a déclaré Lynn Brouillette, présidente-directrice générale de l’ACUFC. Ces professionnels travaillent au sein des garderies francophones en milieu minoritaire et permettent ainsi à un plus grand nombre d’enfants d’évoluer dans un environnement francophone, dès leur plus jeune âge. Les garderies francophones sont la porte d’entrée vers le continuum d’éducation en français, de la petite enfance au postsecondaire. Il en va de la vitalité et de la pérennité des communautés francophones en situation minoritaire. ».

D’une durée de deux ans, le projet du DSFS permettra de former 13 cohortes de 16-17 participantes et participants (210 personnes), ce qui contribuera à la fidélisation du personnel, selon madame Charline Morrison, directrice des services à la petite enfance du DSFS. « Cette formation qui permettra d’outiller les membres du personnel œuvrant dans les centres de la petite enfance contribuera à augmenter leur niveau de confiance et de satisfaction au travail et favorisera le maintien en poste du personnel. De plus, elle viendra les outiller au niveau de la francisation et de la construction identitaire, une approche gagnante qui répond tout à fait aux besoins de notre communauté », souligne madame Morrison.

Madame Karine Pineault agira comme gestionnaire du projet, tandis que deux personnes seront embauchées afin de développer du matériel pédagogique et d’offrir la formation et l’accompagnement du personnel de la petite enfance. Par ailleurs, des partenariats avec l’Université de Moncton, l’Association francophone des parents du Nouveau-Brunswick et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick viendront appuyer la réalisation de ce projet et pourraient mener au développement de formations postsecondaires pour répondre aux besoins en ressources humaines.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de cette entente de financement et du projet qui en découle, prière de communiquer avec madame Charline Morrison, directrice de la petite enfance du District scolaire francophone Sud, à Charline.Morrison@gnb.ca.

Source :
Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
DSF-SInfo@nbed.nb.ca

Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Vous avez des questions?