Bouctouche, le 28 novembre 2019 - Le District scolaire francophone Sud poursuit son cheminement en amélioration continue, alors que l’approche du Système de gestion de l’excellence du rendement (SGER) permet de faire des avancées à plusieurs niveaux, mais surtout d’aligner les efforts vers la réussite éducative des élèves.

Depuis l’adoption de cette approche en 2014, plus de 146 projets d’amélioration ont vu le jour dans les écoles du district grâce au leadership de personnes convaincues et formées en excellence du rendement qui contribuent à intégrer cette approche dans la culture organisationnelle.

Parmi ces leaders, monsieur Ken Therrien, à la direction de l’école Clément-Cormier de Bouctouche, a mis cette approche à contribution dans son école, en mettant sur pied, dès janvier 2016, le premier projet d’amélioration réalisé au secondaire, alors que le sentiment d’urgence se faisait sentir en mathématiques.

Dépourvues face au rendement de leurs élèves, les enseignantes Daisy Bastarache, Carole Boudreau et Édith Caissie, appuyées de l’agent pédagogique Mathieu Gauthier et de M. Therrien, ont été les premières à s’investir dans ce projet d’amélioration. Plus tard, l’enseignante Mylène Savoie et l’enseignante ressource Huguette Thibodeau se sont elles aussi engagées dans le projet.

Moins de quatre ans plus tard, les membres de l’équipe ne cachent pas leur fierté face au progrès de leurs élèves et partagent avec conviction leur expérience en gestion de l’excellence du rendement.

« Le Système de gestion de l’excellence du rendement a été en quelque sorte une occasion pour nous de nous arrêter et de nous donner du temps dans notre horaire pour revoir nos pratiques. Ce fut une expérience enrichissante, parce qu’on a vu du progrès dès la première année », explique madame Daisy Bastarache.

« On a choisi de mettre l’accent sur la résolution de problèmes. On est donc allé examiner les ressources à notre disposition, en plus de faire appel à l’agent pédagogique et au district pour nous aider dans notre démarche. Nous avons pu faire les suivis nécessaires et nous réajuster au besoin », ajoute madame Carole Boudreau.

Pour monsieur Ken Therrien, il était important de travailler en équipe. « Les membres de l’équipe ont aussi fait preuve d’ouverture parce qu’ils ont dû s’ajuster au fur et à mesure que le projet avançait. Comme c’était le premier projet au secondaire et ma première expérience à diriger un projet, j’avais moi aussi beaucoup à apprendre. Je rappelais toujours à l’équipe qu’il ne faut pas avoir peur de faire des erreurs », dit-il.

« C’est une approche qui prend du temps et qui est exigeante, mais cette démarche porte fruit. Je suis convaincue qu’elle a contribué au progrès dans les résultats ; on le voit dans la tendance qui se poursuit à la hausse, souligne madame Mylène Savoie. On a aussi revu le calendrier annuel pour voir la matière au bon moment et pour mieux préparer les élèves, ce qui contribue à leur réussite. »

En mathématiques 10A, l’école Clément-Cormier a connu une amélioration de 27 % à l’évaluation provinciale de juin 2019, comparativement à juin 2018. En mathématiques 10BC, l’école a connu une amélioration de 24 % pour la même période. Il s’agissait de la meilleure performance en six ans pour ces matières.

Pour en connaître davantage au sujet du Système de gestion de l’excellence du rendement (SGER), visitez le https://francophonesud.nbed.nb.ca/district-scolaire/excellence-du-rendement.

Source :

Ghislaine Arsenault
Directrice des relations stratégiques
District scolaire francophone Sud
Ghislaine.arsenault@nbed.nb.ca
506 856-3183

Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Vous avez des questions?