Message de madame Monique Boudreau, directrice générale


J’ai eu le plaisir de prendre part au Sommet sur l’éducation tenu la semaine dernière à Fredericton. Dans un monde idéal, j’aurais souhaité que tout le personnel qui œuvre auprès des petits au préscolaire et des élèves dans nos écoles puisse y participer.

Je tiens donc à vous partager ma réflexion à la suite du Sommet et de la sortie du Livre vert publié par le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, deux événements qui ont suscité beaucoup de réactions et d’émotions au cours de la dernière semaine.

Plusieurs ont manifesté des inquiétudes, voire de la peur, face aux recommandations contenues dans le Livre vert. Quelques jours plus tard, à l’issue du Sommet sur l’éducation, j’ai senti, au contraire, l’enthousiasme et l’élan de la communauté scolaire francophone, désireuse de réimaginer l’éducation.

Inspirés par des conférenciers, des chercheurs et des discussions passionnantes, nous avons vécu trois belles journées qui ont fait place à une réflexion importante sur l’éducation. Nous vivons dans un monde qui évolue rapidement. À l’ère numérique, le savoir étant au bout d’un clic, l’enseignement traditionnel axé sur la connaissance n’a plus sa place.

Toutefois, les outils technologiques ne sauront jamais remplacer l’éducateur dans le rôle qu’il est maintenant appelé à jouer : à amener les enfants et les jeunes à s’actualiser, à développer leur savoir être, à prendre soin de leur cœur, corps et esprit, tout en cheminant dans leur projet de vie et de carrière.

Il est important d’agir pour que nos élèves soient prêts pour répondre aux attentes de la société d’aujourd’hui et de demain. Les changements pédagogiques contenus dans le Livre vert sont alignés avec le Plan d’éducation de 10 ans, le Profil de sortie d’un élève et la Politique des finalités du DSFS. Il vient confirmer que nous sommes dans la bonne voie et que nous devons poursuivre nos efforts dans l’intégration de cette vision dans notre système d’éducation.

Je souhaite donc rallier les forces vives de notre district autour de la vision du ministre Cardy qui souhaite mettre l’accent sur le développement des compétences et le projet de vie et de carrière, dès la petite enfance, et ce, jusqu’à la 12e année. D’ailleurs, je constate que ce mouvement est déjà en place dans de nombreuses salles de classe de notre district. Les élèves sont de plus en plus engagés dans des projets signifiants dans lesquels ils s’entreprennent et contribuent à leur communauté. Il suffit maintenant d’amplifier ces pratiques gagnantes qui placent les enfants et les élèves au centre de leurs apprentissages.

Pour ma part, je souhaite engager les élèves dans ce mouvement qui leur appartient tout autant. Je m’engage d’ailleurs à leur accorder une place à la table des discussions afin qu’ils puissent devenir des acteurs clés et participer aux prises de décisions entourant leur éducation.

Chers membres du personnel, je m’engage également à vous appuyer dans cette démarche et à mettre tout en œuvre pour vous accompagner. Les objectifs du Plan de 10 ans demeurent les mêmes, ce sont les moyens pour y arriver qui doivent changer, et ces moyens nous appartiennent. J’ai aussi toute la confiance que nous avons tout ce qu’il faut pour poursuivre dans cette voie et d’en sortir gagnants.

Vous avez la chance et le pouvoir de contribuer à ce changement de cap en éducation, il s’agit d’une chance inouïe. Il faut croire en notre capacité à réimaginer l’éducation, alors soyons créatifs et allons-y ! C’est ainsi que notre devise Ici on change le monde prendra tout son sens.

Monique Boudreau
Directrice générale

Adresse

425, rue Champlain
Dieppe, NB
E1A 1P2

Télécopieur

(506) 856-3254

Vous avez des questions?