Comité parental d’appui à l’école (CPAE)

Message du président du Conseil d'éducation - Paul Demers

Au nom du Conseil d’éducation du District scolaire francophone Sud, je désire vous remercier chaleureusement de votre engagement à titre de membre du CPAE. Nous croyons fermement que le parent est le premier éducateur de l’enfant. Ce rôle se poursuit tout au long du cheminement scolaire des élèves et ce, en collaboration avec le personnel scolaire.

En vous engageant au sein du CPAE, vous avez choisi de représenter l’ensemble des parents de votre communauté scolaire. C’est certainement une preuve que vous avez à cœur la réussite de votre enfant, mais également celle de tous les élèves !

Message de la direction générale - Monique Boudreau

De plus en plus d’études soulignent l’importance de l’engagement parental dans la vie scolaire des enfants. La qualité de la collaboration entre les parents et l’école exerce une influence notable sur la réussite scolaire des élèves. Selon ces chercheurs, un des facteurs de cet engagement est la participation des parents aux activités scolaires.

Votre participation au sein du CPAE est un signe de votre dévouement envers la réussite éducative, le mieux-être et la construction identitaire de l’ensemble des élèves qui fréquentent l’école de votre communauté. De la part de ceux et celles qui franchissent le seuil de la porte de cette école chaque matin, je vous en remercie !

Le comité parental d’appui à l’école : Un appui incontournable à l’amélioration continue

Le comité parental d’appui à l’école (CPAE) joue rôle important au sein du système scolaire. On le décrit à l’article 32 et 33 de la Loi sur l’éducation du Nouveau-Brunswick. http://laws.gnb.ca/fr/showfulldoc/cs/E-1.12//20170927

De plus, dans le règlement 2001-48 (Structure de gouverne) qui découle de la loi, les articles 3 à 20 contiennent plusieurs renseignements pertinents : http://laws.gnb.ca/fr/showfulldoc/cr/2001-48/#anchorga:s_3

Enfin, la politique 132 « Contributions de ressources par les parents » du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance fait allusion à l’important rôle du CPAE dans les moyens de financement de chaque école. Il est question de la collaboration du CPAE avec la direction d’école dans le contrôle des contributions des parents (6.3 Modalités), mais surtout dans la responsabilité de la direction d’école d’être imputable au CPAE en fournissant un rapport financier portant sur les contributions monétaires des parents, sur les fonds recueillis par des activités de financement organisées par l’école et sur la façon dont ces fonds sont dépensés.

http://www2.gnb.ca/content/dam/gnb/Departments/ed/pdf/K12/policies-politiques/f/132F.pdf

En vertu de la Loi sur l’éducation, un comité parental d’appui à l’école (CPAE) est mis sur pied pour chaque école au début de l’année scolaire, en septembre.

Son rôle est de fournir les suggestions et les recommandations des parents, de la communauté, des élèves et du personnel scolaire à la direction d’école afin de l’appuyer dans la prise de décisions relatives à l’école.

Un CPAE doit conseiller la direction d’école relativement à l’établissement, à la mise en œuvre et au contrôle du plan d’amélioration de l’école. Au DSF-S, le tableau de bord équilibré est synonyme de plan d’amélioration de l’école.

Ainsi, le CPAE peut fournir des suggestions et des conseils en lien avec plusieurs sujets, notamment :
a) Des stratégies pour protéger et promouvoir la langue et la culture. Il est important en milieu minoritaire de s’assurer que la langue et la culture soient valorisées au sein de l’école ;
b) Des stratégies visant l’établissement de politiques de l’école portant sur l’éducation, la langue et la culture ;
c) Des stratégies de communication entre l’école et les familles ;
e) Des stratégies visant l’établissement de partenariats avec la communauté. L’école est au cœur de la communauté et la communauté peut contribuer grandement à l’éducation ;
f) Des stratégies pour la création d’un climat et de conditions propices à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage et de l’enseignement à l’école ;
g) Des stratégies pour la création d’un climat positif pour les élèves de l’école ;
h) Et des stratégies visant à améliorer les biens scolaires et à encourager l’utilisation de l’école par la communauté.

De plus, le CPAE :

  • Participe au choix de la direction ou de la direction adjointe de l’école ;
  • Révise les résultats du rapport de rendement de l’école ;
  • Conseille la direction au sujet de l’élaboration des politiques de l’école ;
  • Contribue à l’évaluation du rendement de la direction ou de la direction adjointe quant aux questions relatives aux fonctions du comité ;
  • Conseille la direction de l’école au sujet du contrôle des contributions de ressources par les parents.

Enfin, le CPAE peut également participer à l’élaboration et/ou à la révision de la mission de l’école.

Bref, le comité parental d’appui fournit des suggestions et des recommandations à la direction de l’école afin de l’aider à prendre des décisions relatives à l’école.

Chaque année, lors de la première rencontre, les membres du CPAE doivent nommer une présidence parmi les parents membres du CPAE et peuvent nommer une vice-présidence parmi ceux-ci. La durée du mandat de la présidence (et de la vice-présidence s’il y a lieu) est d’un an et est renouvelable.

La présidence du comité parental d’appui à l’école et la direction d’école concernée doivent, en consultation avec les membres du comité, fixer régulièrement la date, l’heure et le lieu des réunions et en établir l’ordre du jour.

Lors de la première rencontre du comité, il est recommandé que la présidence, avec l’appui de la direction d’école, demande aux membres d’établir des normes de fonctionnement du comité.

La direction d’école est présente à toutes les réunions du CPAE et y prend part. La direction ne peut pas être remplacée par une autre personne (exemple : la direction adjointe ne peut pas remplacer la direction.) Si la direction d’école ne peut pas assister à une réunion, il faudra l’annuler et trouver une nouvelle date de rencontre.

Bien que la présence de la direction soit requise, elle n’est pas membre du CPAE et n’a pas le droit de vote.

Il n’appartient pas à la direction d’école, seule, de fixer les dates de réunions et d'établir l’ordre du jour.

La présidence du CPAE et la direction d’école doivent, en consultation avec les membres du CPAE, fixer régulièrement la date, l’heure et le lieu des réunions et en établir l’ordre du jour.

Un CPAE est composé d’au moins six et d’au plus 12 membres.

Composition du comité :

  • Parents des élèves inscrits à l’école ;
  • Un enseignant désigné par le personnel enseignant de l’école ;
  • Un élève de l’école (au secondaire, l’élève est élu par ses pairs ; au primaire, le CPAE peut désigner un élève de l’école à titre de membre) ;
  • Une ou deux personnes à titre de représentants de la communauté ;
  • Un Comité de parents peut aussi nommer un parent d’un élève inscrit à l’école pour faire partie du CPAE.

Le personnel scolaire de l’école (sauf l’enseignant élu) ne peut être élu ou nommé comme membre du CPAE. Toutefois, un membre du personnel scolaire d’une autre école peut être membre du CPAE.

La direction d’école n’est pas membre du CPAE, mais doit participer à toutes les réunions du comité.

Le Conseil d’éducation (CED) du district veille à la formation des membres du CPAE. Au District scolaire francophone Sud, cette formation se fait au début de l’année scolaire avant la fin octobre et regroupe l’ensemble des CPAE afin de permettre des échanges et du réseautage.

Il est important que le CED maintienne une bonne communication avec les CPAE et les consulte au sujet des questions relevant de leurs responsabilités.

Un membre du CED peut être présent et peut participer à toute réunion d’un CPAE au sein du district scolaire.

À moins d’être membre du CPAE, le membre du CED qui participe à une réunion d’un CPAE n’a pas le droit de vote.

Le CED peut rembourser les membres du CPAE pour leurs frais de déplacement raisonnables encourus dans l’exercice de leurs fonctions au sein du comité.

Les membres du CPAE ont une grande responsabilité et leur contribution est appréciée dans plusieurs dossiers. Il est toutefois important de souligner les limites de leur rôle. Le CPAE ne supervise pas le travail de la direction d’école, mais travaille avec elle en lui partageant ses recommandations et en lui offrant des conseils. La direction n’a pas l’obligation de suivre les vœux du CPAE, mais doit en tenir compte dans l’établissement de stratégies gagnantes. Le CPAE n’évalue pas la performance générale de la direction, mais peut avoir à partager avec la direction générale son point de vue sur l’implication de celle-ci auprès du CPAE.

Les sujets suivants ne font pas partie des rôles et responsabilités du CPAE et ne devraient pas faire l’objet de discussions lors des réunions du CPAE :

  • Problèmes avec les enseignants et le personnel : Le CPAE n’est pas impliqué dans l’embauche ou dans l’évaluation du personnel ;
  • Comportement ou résultats scolaires d’un élève spécifique : Le cas d’un élève spécifique n’est pas la responsabilité du CPAE. Les parents ou tuteurs d’un élève doivent d’abord s’adresser à l’enseignant. Si le problème persiste, ils doivent rencontrer la direction d’école et si nécessaire, ils seront référés à la direction générale du district scolaire ;
  • Opérations courantes : Le CPAE ne s’occupe pas de la gestion des opérations courantes de l’école. Elles sont la responsabilité de la direction d’école ;
  • Collectes de fonds : Les membres individuels peuvent participer et appuyer les activités de collectes de fonds des élèves et/ou du Comité de parents, mais le CPAE n’investit pas son temps ni ses ressources à ces fins.

Formation interactive pour les membres des CPAE créée par le District scolaire francophone Nord-Ouest et adaptée par le District scolaire francophone Sud en octobre 2017 :

http://fcenb.ca/wp-content/uploads/2016/03/Formation-en-ligne-membres-des-CPAÉ-Février-2016-DSFNO.ppsx

Pour en connaître davantage sur les rôles, les responsabilités et le fonctionnement des comités parentaux d’appui à l’école, veuillez consulter les documents suivants :